close
Fermer Retour aux œuvres

Mystères

« Il faut que le chaos rayonne à travers le voile régulier de l’ordre » Novalis

Un rideau de branchages, un réseau de lignes structuré filtre la lumière diffuse, réelle ou rêvée.

Sur un contrecollé brun, des rehauts de blancs, réminiscences  de dessins d’Altdorfer, Dürer . La lumière n’est plus la réserve blanche du papier mais des touches ajoutées. En superposant les traces d’encre, gouache, fusain, gomme, le travail permet par étapes l’émergence d’un mystère, de l’autre coté, derrière………

« Le désir, tout le désir ne peut tenir dans le cadre étroit des relations humanisées, socialisées »..Pierre Péju (la petite fille dans la forêt des contes)

.

Dessins, Fusain, acrylique, encre

Mystère 1 Encre Gouache sur contrecollé ocre 30cmx23cm (1991)
Mystère 2 Encre gouache pierre noire sur contrecollé ocre 30cmx23cm (1991)
Mystère 3 Encre gouache pierre noire sur contrecollé ocre 30cmx23cm (1991)
Mystère 4 Encre gouache pierre noire sur contrecollé ocre 30cmx23cm (1991)
Mystère 5 Encre gouache pierre noire sur contrecollé ocre 30cmx23cm (1991)
Go top